On a visité les Studios Harry Potter à Leavesden !

studios-harry-potter

Samedi dernier, nous avons donc découvert les fameux studios de Leavesden, célèbres studios de cinéma ayant vu passé les tournages de Sleepy hollow, Goldeneye, Star Wars I, The Dark Knight et bien d’autres mais surtout l’intégralité des 8 films Harry Potter. Avec l’arrêt des films, c’est donc des centaines de décors, costumes, accessoires et autres animatroniques qui ont été mis à la retraite après 10 ans de services. Alors pour poursuivre l’expérience Potter, faire perdurer la saga et permettre aux fans d’en savoir un peu plus sur la magie de ces films, les studios de Leavesden ont été entièrement transformés pour devenir le Warner Bros Studio Tour. The Making of Harry Potter dont les portes se sont ouvertes officiellement le 31 mars dernier.

A travers ce billet, vous découvrirez donc des photos du studio (attention si vous ne souhaitez pas en savoir de trop…), des descriptifs des différentes pièces, boutiques, etc… mais également des infos pratiques pour optimiser au mieux votre visite.

L’arrivée aux Studios
Vous pouvez arriver aux Studios soit par navette (bus) soit par voiture. Face à vous, les immenses hangars de Leavesden entièrement repeints et laissant découvrir une entrée sobre indiquant que vous êtes au pays d’Harry Potter. S’il n’y avait pas quelques bâches et le logo à l’extérieur, rien ne laisserait penser que les Studios se trouvent ici, tout se passant à l’intérieur.


Une fois entré, vous découvrez alors un très grand hall d’accueil orné des posters géants des personnages. Si vous êtes arrivé en avance par rapport à l’heure indiquée sur votre billet, il vous sera possible de vous rafraichir (une cafétéria et un Starbucks sont présents) ou de démarrer en avance vos emplettes, la boutique étant accessible depuis l’accueil.
Cette dernière sera d’ailleurs vraisemblablement votre premier contact avec le Studio. Et comme l’on pouvait s’y attendre, elle provoque immédiatement le « wahou effect », la minutie étant proprement hallucinante. Avec sa mise en scène originale, ses éléments de décors accrochés au plafond et ses milliers de goodies à vendre, les plus jeunes seront ravis. Il vous sera ainsi possible évidemment de vous offrir les baguettes des sorciers, les costumes, des dessins sous cadre, des peluches mais aussi les fameux bonbons des films y compris les Choco Grenouilles.

Un stand photo sur fond vert étant présent dans la boutique, vous pourrez également repartir avec un petit souvenir personnalisé en costume de sorcier moyennant environ 7 livres pour une photo.
[nggallery id=261]

Le début de la visite et la grande salle de Poudlard
Étant donné que l’accès aux Studios est régie par des horaires indiqués sur votre billet, vous avez peu de chance d’être compressé durant la visite (chose très agréable). Avant d’accéder aux décors, vous devez patienter quelques temps (1/4 d’heure maximum) dans la première file qui donne accès à une salle d’attente. Cette file vous permet de découvrir la première chambre d’Harry Potter, celle sous l’escalier au 4 Privet Street.

Cette salle d’attente vous permet de découvrir les affiches dans les différentes nationalités et de visionner une petite introduction vidéo sur l’origine du phénomène Potter. Dans la pratique, cette salle permet de faire tampon en attendant que la salle suivante (une salle de cinéma) ne se libère. Cette dernière libre, vous entrer donc dans ce qui s’apparente à une salle de cinéma au top de la technologie. Après un court speech de l’un des « présentatrice », un petit film de 5 à 10 minutes vous est projeté sur la saga, les huit films et qui tease un peu sur ce que vous vous apprêter à ce recevoir.

Harry, Hermione et Ron concluent le film avant d’ouvrir la porte de la grande salle de Poudlard pour nous dire au revoir. Un au-revoir en signe de bienvenue puisque l’écran s’ouvrira à ce moment-là pour laisser place à l’immense porte du réfectoire devant les yeux ébahis des visiteurs.

La visite commence véritablement à ce moment-là. Vous l’aurez compris, c’est au visiteur d’ouvrir la porte laissant ainsi découvrir l’immense grande salle de Poudlard…un moment magique puisqu’il s’agit du vrai décor du film qui a servi pour les 8 films. Il possible de l’arpenter, longer les longues tables en bois découvrir les costumes des différentes « maisons » et bien sûr d’approcher au plus près les costumes des professeurs et le pupitre de Dumbledore.

L’introduction de la visite est donc proprement spectaculaire et fini de convaincre les plus sceptiques. Il faut dire qu’attaquer par la grande salle cloue sur place, tant par la beauté des décors que part l’aspect culte d’une pièce que l’on retrouve très souvent dans la saga.

[nggallery id=264]

La première salle
Après cette entrée en matière riche en émotions, on poursuit en entrant dans un hall immense ou chaque détail va compter. Sur le chemin de la visite, des éléments de décors sont dispersés afin de redécouvrir des lieux mythiques, comme le bureau de Dumbledore, la chambre d’Harry et Ron, la salle des potions, le salon de Gryffondor, le mur de Rusard, le bureau de Miss Ombrage ou le hall du ministère de la magie.

Encore une fois, on est frappés par la minutie des détails et la beauté de décors parmi les plus impressionnants du cinéma.

Prenez bien votre temps, car cette salle regorge d’objets et d’anecdotes (le tout en anglais évidemment, bien que des appareils traducteurs soient disponibles à l’entrée) comme une section maquillage et costumes, les animaux de Poudlard, les tableaux magiques, les escaliers magiques, le tout entrecoupés d’écrans HD passant des extraits de making of.

Cette salle est également l’occasion de découvrir le coin « fond vert » dédié aux effets spéciaux de la saga avec un focus particulier sur le sport national des sorciers, le Quidditch. Balais et autres accessoires du sport sont ainsi présentés au public sur fond vert avec de découvrir l’envers du décor. Les plus courageux pourront attendre environ 1h pour se faire photographier sur les balais en costume pour repartir avec une photo souvenir sur décor incrusté.

Point à ne pas oublier, l’immersion est totale grâce aux bandes originales qui résonnent dans chaque pièce, un bonheur !
[nggallery id=265]

Backlot
La transition entre les deux principaux hangars se fait par les décors extérieurs, révélant la maison des Dursley, la voiture d’Arthur Weasley, le bus magique ou le side car de Hagrid. On peut y découvrir également une portion du fameux pont tordu de Poudlard, ainsi que les pièces d’échecs géantes du premier opus. Ces décors extérieurs sont particulièrement intéressants pour les spectateurs puisqu’ils permettent de faire de multiples photos en libre accès par exemple ci-dessous dans le bus.

Mais cet endroit est également doté d’un point de vente de Bièraubeurre, que nous n’avons malheureusement pas pu tester tant il y avait de queue à la caisse. D’après les « guides », l’ensemble des différents parfums sont disponibles, on les croit sur parole :)
[nggallery id=262]

La seconde salle

Si le premier hangar est davantage destiné à la partie émergée de l’iceberg Harry Potter, le second se concentre sur les maquillages, animatroniques et autres mécanismes permettant à tout ce monde de prendre vie. C’est notamment ici que vous pourrez admirer les animatroniques de la saga (parfois immenses comme l’araignée Aragog présentée en taille réelle), les masques en tout genre et autres objets robotisés. Présenté davantage comme un atelier, cette pièce permet de découvrir des éléments des 8 huit films et ainsi découvrir que certaines choses que l’on pouvait penser être numériques sont en réalité bien réelle. On ne le redira pas mais le niveau de détail est toujours aussi impressionnant à l’instar de l’animatronique de Voldemort que l’on a pu découvrir dans la coupe de feu et qu’il est possible de faire s’activer sur demande.


[nggallery id=263]

Chemin de traverse
L’un des moments phare des Studios est incontestablement la visite du célèbre chemin de Traverse présenté tel quel au public. Vous y accédez dans la seconde grande salle et le rendu est saisissant, vraiment. Il vous ainsi possible d’arpenter les pavés du chemin et découvrir les magasins forts des films, la banque Gringots, la boutique de baguettes d’Olivander, le marchand de hibou, le magasin de balais magiques ou encore celui de farces et attrapes des frères Weasley.

L’émotion est là et une nouvelle fois et la qualité de chaque détail s’avère bluffant. Quand l’on découvre par nos propres yeux le niveau de perfection du moindre objet, même insignifiant, même de celui qu’on ne verra jamais à l’écran, on ne peut que s’insurger devant les critiques qui affublait les films d’arnaques…
[nggallery id=259]

La maquette de fin et la sortie des Studios
Alors que l’on sent que l’on se rapproche de la sortie, avec une galerie de croquis, de plans et d’illustrations aussi foncièrement impressionnantes que d’un niveau inférieur aux merveilles de décors vus juste avant, Warner la joue malin et nous cloue le bec avec une dernière surprise de taille, à savoir une maquette incroyable de Poudlard, travail de titan qui prend toute son ampleur tant sa découverte avec la musique « Harry’s love » de la coupe de feu nous a filé des frissons. Pour juger de la taille de la chose, il vous suffit de regarder sur la gauche ci-dessous la taille des visiteurs par rapport à la maquette. Cela vous donnera une idée de l’échelle…

Après cette dernière claque, on se dirige alors doucement vers la sortie, passant devant un étal impressionnant de baguettes portant le nom de chacune des centaines de personnes ayant travaillé sur la saga (on peut d’ailleurs s’amuser à chercher les noms les plus connus).

La sortie donne directement sur la boutique et permet de ne pas sortir tout de suite du monde magique et éventuellement de craquer pour des goodies aussi inutiles qu’irrésistibles!
[nggallery id=260]

Voie 9 3/4 (Kings Cross)

Pour conclure cette journée Harry Potter, rendez-vous à la gare de Kings Cross de Londres (qui touche celle de St Pancras int.) pour immortaliser un petit souvenir sur la voie 9 3/4 …


[nggallery id=258]

Conclusion

Bien que nous ne doutions guère de la qualité des Studios, nous devons reconnaitre que cette visite a été au-delà de nos espérances. Parfaitement réglé pour gérer le flux de visiteurs, réellement impressionnant par les éléments présentés, vraiment dense (comptez 2h30 pour tout voir, 3h si vous regarder chaque vidéo et prenez un peu de temps au stand Bièreaubeurre) et surtout entièrement neuf, ces Warner Bros Studios sont une totale réussite pour honorer la saga Harry Potter. Les fans et moins fans ne pourront que tomber sous le charme cette visite originale et émouvante si les films ont fait partie de votre enfance/adolescence. Bref, un must see à voir d’urgence !

Nos conseils pratiques pour accéder aux Studios

Soit passer par le site français qui prend en charge le billet aux studios + le trajet Londres-Studios-Londres en bus (un peu long – environ 2h).

Soit passer par le site anglais (ce que nous avons fait) et aller aux studios par vos propres moyens (et c’est très simple et rapide).

- Rendez-vous ici pour acheter vos billets.

- Rendez-vous ensuite à la gare d’Euston London (très près de St Pancras international). Achetez un billet en direction de Watford Junctions (attention à bien prendre en 2e classe et tarif de groupe, c’est de 5 à 10 fois moins cher). Si votre train est en direct, vous serez à Watford Junction en moins de 15 minutes. Arrivé à la gare, vous avez la possibilité de prendre un bus qui s’occupe de faire des allers retours entre Watford et les studios. (2 livres pour l’allé-retour par personne). Et voilà, vous êtes arrivé aux studios. Durée du trajet depuis Londres, environ 40 minutes. Un recap complet est précisé ici.

Et pour finir, une dernière petite galerie de photos prises sur iPhone :

[nggallery id=266]