Chaque année, entre cinq et dix films sont sélectionnés par l’Académie des arts visuels et cinématographiques pour le trophée du meilleur film des Oscars, le prix le plus prestigieux et celui décerné à toute fin de la cérémonie.

Il n’y a pas de définition stricte de ce qui fait un meilleur film, il est plus facile de considérer cela comme un honneur donné au film qui, selon Hollywood, représente le mieux l’année dans les films. Ainsi, quel que soit le vainqueur, le meilleur film représente essentiellement le point de vue de l’industrie cinématographique américaine sur son rôle dans la culture, ses capacités et ses aspirations, à un moment donné.

La route chaotique vers la cérémonie des Oscars 2019

La liste des candidats de chaque année est donc une approximation des options parmi lesquelles l’industrie choisira pour tenter de caractériser ses 12 derniers mois. Et une chose qui est certainement vraie des huit nominés du prix du meilleur film de 2018, c’est qu’ils font preuve de beaucoup de variété.

Voici la présentation de ce film en anglais :

Il y a un film de super héros, deux satires politiques, un film sur l’infiltration du KKK, un remake hollywoodien classique, une comédie, un biopic et un drame national. Mais « Black Panther » sort un peu du lot. Le film le plus rentable en 2018 au box-office et sans aucun doute le film le plus influent de l’année.

Pourquoi ce film est devenu un phénomène mondial ?

Que « Black Panther » soit ou non le meilleur film de l’année, c’était définitivement le film de l’année. Il a été la plus grosse source de recettes nationales au box-office, avec 700 millions de dollars de recette en Amérique du Nord et dépassant « Titanic ». Il est d’ailleurs juste derrière des films mythiques « Avatar » et « Star Wars ».

Cela a brisé le mythe hollywoodien selon lequel les films noirs ne voyagent pas. Pourtant, ce film a rapporté près de 650 millions de dollars à l’étranger.