L’interprète d’Hubert Bonisseur de la Bath a déclaré au micro de RTL qu’il n’envisage pas une suite pour OSS 117 pour l’instant. Le comédien pense, en effet, que le climat actuel n’est pas propice pour lancer un troisième volet de la franchise.

Un humour qui dérange

Les abonnés à l’humour particulier d’Hubert Bonisseur de la Bath devront s’armer de patience avant de revoir leur espion « un peu gauche » préféré au grand écran. Endosser à nouveau le costume de son personnage dans la suite d’OSS 117 n’est effectivement pas d’actualité pour l’acteur oscarisé, en ce moment.

Et pourtant, avec les 2 premiers volets de la saga OSS, « Le Caire nid d’espions », en 2006, et « Rio ne répond plus », en 2009, qui ont été réalisés par Michel Hazanavicius, Dujardin avait toujours connu un immense succès au box-office. Inévitablement, les blagues aberrantes de son personnage avaient fait succomber des millions de spectateurs. De plus, l’année passée, dans une interview accordée au site « Allociné », Dujardin s’enthousiasmait sur l’idée de renouer avec le personnage d’OSS 17.

Quoi qu’il en soit, de passage sur RTL, Dujardin a révélé qu’il sentait que le moment n’était pas favorable pour s’embarquer dans de nouvelles aventures à la « OSS ». Selon ses dires : « OSS 117, ce n’est pas dans les papiers, parce que je ne suis pas bien sûr que l’humour d’OSS soit propice à l’époque que l’on traverse. Je parle en termes de cynisme, en termes de rire, je ne suis pas sûr que l’on ait les bons rires. Il y a un rire qui est un peu dégueulasse en ce moment. Je pense qu’il faut attendre que cette époque passe. Il faut une bonne idée aussi. »

Le comédien fait probablement référence à l’inaptitude de certains à comprendre la satire ou au sort infligé aux institutions drôles et cocasses comme « Les Guignols ». Jean Dujardin n’a pas été explicite sur le sujet.

Le retour de Brice de Nice

A défaut de ne pas pouvoir donner une suite à son personnage d’espion, Jean Dujardin a renoué avec son rôle de surfeur déjanté, sa perruque blonde, sa planche de surf et son geste du tranchant de la main, disant : « casssssssééééééééé !!! ».

Le tournage de ce nouvel opus a déjà commencé et va durer quelque 10 semaines. Il se tiendra entre Nice, Bordeaux, Thaïlande et Paris ; et pour l’occasion, Dujardin retrouve ses acolytes Cornillac, et Bruno Salomone.